Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Road Trip en Bretagne : nos conseils, notre circuit et nos meilleurs spots

Après avoir sillonné les routes européennes en camping-car, nous avions pour projet de partir à la découverte de nos belles régions françaises. Pour ce premier road trip, après quelques recherches, nous avions envie d’explorer la Bretagne.

Lire l’article de notre voyage en Europe en camping-car

Visiter cette région en véhicule aménagé (van, fourgon, camping car…) est idéal, car la Bretagne, c’est grand, nous avons pu ainsi nous rendre tous les spots que nous souhaitions voir en Bretagne (il y en avait un paquet !).

Nous vous détaillons ci-dessous notre itinéraire de 15 jours (que vous pouvez facilement adapter en itinéraire d’une semaine, on vous explique tout), car nous aimons lire les itinéraires d’autres voyageurs, même si nous ne les suivons pas à lettre cela nous inspire toujours beaucoup.

Nous vous donnons également tous nos meilleurs bivouacs, nos conseils pour les visites et également nos bonnes adresses.

Notre itinéraire de 15 jours en camping-car

Pour ce premier voyage nous vous avons demandé sur Instagram, vos recommandations, nous avons noté toutes vos idées sur notre carte que nous avons ensuite complété grâce aux différentes lectures d’articles de blog.

Spoiler alerte, il y a beaucoup de choses à voir en Bretagne, c’est une région incroyable, nous avons donc dû faire des choix. Nous avons choisi de longer les côtes bretonnes. Nous avons sélectionné les endroits qui revenaient le plus souvent. Nous avons également essayé d’alterner entre des journées visites de ville et des randonnées le long de la côte. Nous souhaitions rouler maximum 1h par jour afin d’éviter de passer trop de temps sur la route.

Nous avons commencé notre périple par le sud de la Bretagne, du golfe du Morbihan jusqu’à la pointe du Van (Finistère sud) puis par la presqu’île de Crozon (qui revenait tout le temps lors de nos recherches) puis par le nord de la Bretagne, les côtes d’Armor, la côte d’Émeraude puis nous avons changé de département pour visiter le merveilleux Mont-Saint-Michel en Normandie !

Nous avons choisi de ne pas explorer le Finistère nord, nous gardons cette partie pour un prochain séjour.

Itinéraire 7 jours – 1 semaine

Si vous avez 1 semaine de vacances, nous vous conseillons de vous concentrer sur le nord ou le sud de la Bretagne.

  • Pour le sud, vous pouvez réaliser notre itinéraire du J1 au J6 (en commençant par Nantes pour finir sur la presqu’île de Crozon)
  • Pour le nord, vous pouvez réaliser l’itinéraire du J15 au J7 (en commençant par Rennes, puis le Mont Saint Michel…)

Ce qu’on aurait aimé savoir

  • La Bretagne, c’est immense et il y a beaucoup de choses à faire, nous avons dû faire des choix pour voir un maximum de lieux en 2 semaines.
  • N’hésitez pas à investir dans des jumelles, la Bretagne est un paradis pour observer les oiseaux marins : au bord de la mer et dans les réserves naturelles, le spectacle est permanent !
  • Le long de la côte, les barrières et les panneaux d’interdiction sont trop nombreux, par exemple sur l‘île de Quiberon, nous avons eu du mal à nous stationner à proximité des points d’intérêt.
  • La plage de l’île Vierge sur la presqu’île de Crozon est fermée au public, nous l’avons appris en arrivant sur le site, si nous l’avions su plus tôt nous aurions cherché une autre plage à proximité
  • La visite guidée du Mont-Saint-Michel avec un guide est comprise dans le billet d’entrée, nous avons réussi à nous greffer à un groupe et la visite était vraiment intéressante. Réservez votre billet d’entrée en ligne ici
  • Un dernier conseil, n’oubliez pas de bien vous équiper pour voyager l’esprit léger. Nous avons créé une liste avec nos accessoires indispensables en camping-car, n’hésitez pas à nous partager les vôtres en fin d’article.

J1 – Direction le sud de la Bretagne : Nantes

Nous avons consacré cette première journée de notre périple à rouler de l’île d’Oléron jusqu’à Nantes. Nous avons trouvé un super spot pour dormir, le domaine viticole de la Chevrue (Spot gratuit Park 4 night), au calme et sécurisé avec une dégustation gratuite d’une dizaine de vins différents, dans la joie et la bonne humeur, les propriétaires sont super accueillants et sympa vraiment le type de bivouac qu’on adore avec eau et électricité, bref il y a tout !

Si vous avez moins de route que nous, vous pouvez, pour cette première journée, rejoindre la ville de Nantes à vélo depuis le domaine ou vous garer dans l’un des parkings à proximité du centre-ville.

Pour notre part, nous connaissions déjà la ville donc nous avons préféré reprendre des forces après cette journée de route. Prévoyez au moins une demi-journée pour visiter la magnifique ville de Nantes !

Pass activités

Pour votre découverte de la ville, nous vous conseillons de prendre le Pass Nantes valable 1, 2, 3 ou 7 jours, il vous offrira un accès gratuit aux transports publics aux musées (carrousel des mondes marins, la galerie des machines de l’île, musée d’histoire, musée d’Art…), aux croisières sur l’Erdre et aux visites guidées.

➡ Si vous faites 2 activités (1 musée et 1 croisière ou 1 visite guidée, par exemple) et que vous prenez les transports en commun, le pass sera rentabilisé !

Temps de route : 3h (tout dépend de votre lieu de départ 😉

Spot dodo Domaine viticole de la Chevrue (Spot gratuit Park 4 night), nous vous le recommandons +++

J2 – Vannes, le Golfe du Morbihan & alignements de Carnac au coucher du soleil

Nous avons eu un gros coup de cœur pour la magnifique ville de Vannes. Cette ville a de nombreux atouts, idéalement située au nord du golfe du Morbihan, vous pouvez très facilement explorer son centre-ville médiéval à pied, arpenter ses remparts puis terminer votre visite par son adorable port. Nous avons déjeuné à la très bonne crêperie Sarra’Zen, idéalement située et les galettes sont cuisinées avec des produits frais !

Nous avons également fait un arrêt aux marais de Séné pour observer les oiseaux, jusqu’à 200 espèces ont été recensées. Un sentier est parsemé d’observatoires pour regarder les oiseaux, dont de nombreuses Echasses blanches.

Nous avons ensuite repris la route pour profiter des alignements de Carnac, au coucher du soleil.

Nous vous recommandons vivement d’y aller en fin de journée pour profiter des lumières plus chaudes qui donnent à ce lieu un côté encore plus mystique !

Temps de route : Nantes -> Vannes 1h30 (parking gratuit Avenue du Président Franklin Roosevelt) puis Vannes –> Carnac 30 minutes +

Spot dodo arboré à Carnac, à l’ouest du parking Dolmen, idéalement situé entre les alignements du Ménec et du Kermario, recommandé par d’autres voyageurs rencontrés à Vannes (merci, à Tom et Sarah, si vous passez par là) !

J3 – Presqu’ile de Quiberon & Quimperlé

Se rendre à la presqu’île de Quiberon, un beau dimanche ensoleillé et chaud de septembre, c’est accepter de partager ce coin de paradis avec beaucoup d’autres camping-cariste et vanlifer.

De plus, de nombreux parkings sont interdits d’accès au camping-car, nous n’avions jamais vu autant de panneaux sur si peu de distance, en plus il y a des barrières de hauteur à l’entrée de la majorité des parkings…

Nous avons tout de même fait le tour de l’île, pour explorer les différents points d’intérêt, le petit phare de Port-Haliguen, la pointe du Conguel et le joli château de Turpault surplombant la mer.

Nous nous sommes garés le long de la route, à proximité de l’arche naturelle de Port blanc, puis nous avons profité de la jolie plage sauvage attenante. Ce spot est prisé des locaux pour le surf et des familles, il y règne une ambiance agréable. Malgré la difficulté pour se garer et pour circuler, nous avons adoré cette île encore très sauvage.

Nous vous recommandons de visiter la presqu’île hors saison et plutôt en semaine pour en profiter pleinement.

Direction Quimperlé, à ne pas confondre avec son presque homonyme Quimper, pour faire les services, comme le spot est à 10 minutes à pied du village, nous en avons profité pour visiter l’agréable ville basse, ses jolies halles, ses maisons en colombages et l’imposante église Sainte-Croix.

Temps de trajet : Carnac – Quiberon 20 minutes, Quiberon – Quimperlé 1h

Spot dodo Plage de Pouldohan à 30 minutes – agréable terrain arboré et calme à côté d’une magnifique plage de sable blanc (6 places CC 48h autorisée)restaurant à Quimperlé le Wagon-lit.

J4 – Ville close de Concarneau jusqu’au bout de l’Europe, pointe du Van

Après 20 minutes de vélo, nous prenons le bac (coût 2€ aller et retour) du Passage Lanriec (place Duquesne) jusqu’à la ville close de Concarneau. Nous avons ainsi évité de faire le tour par le pont du Moros.

Nous traversons la ville close pour prendre 1000 photos, puis prenons un peu de hauteur sur les remparts ensuite nous partons en direction de la belle et grande plage des sables blancs (à 1 kilomètre en longeant le littoral).

Nous vous recommandons d’aller à la pointe du Van au coucher du soleil, pour profiter des belles lumières de la fin de journée pendant les golden hours !

Un point pour réfléchir à notre itinéraire s’impose, pour ce premier voyage en Bretagne, nous ne pouvons malheureusement pas tout voir. Nous avons décidé de partir en direction de la presqu’île de Crozon, située à l’extrémité ouest de la Bretagne, réputée pour sa côte sauvage et ses belles plages. Nous reviendrons une autre fois pour visiter le Finistère nord.

Temps de route : Concarneau – Pointe du van 1h22

Spot dodo parking avec vue sur l’océan pointe de Beuzec (à 15 minutes de la pointe du van)

J5 – L’une des plus belles plages du monde, presqu’île de Crozon

The Guardian a classé la plage de l’île Vierge, située dans le Finistère, comme l’une des plus belles plages du monde (oui oui c’est possible) ! Même si nous n’aimons pas particulièrement les classements, car nous considérons que tout est beau, nous nous sommes rendus sur les lieux pour faire nos curieux.

Du parking, comptez environ 3km aller et retour, en suivant le GR34, vous traverserez une pinède avant d’atteindre un point de vue, d’où vous profiterez d’un beau panorama sur la crique à l’eau aux jolies couleurs turquoise, nous avions l’impression d’être dans les calanques marseillaises. Malheureusement victime de son succès l’accès à cette plage idyllique est devenu trop dangereux. 

Pour terminer cette belle journée, nous profitons d’un beau coucher de soleil tout rouge, encore un, sur le Cap de la Chèvre, le point le plus au sud de la presqu’île de Crozon.

➡ Temps de trajet : Pointe du Van à l’île vierge 1h10 puis 15 minutes jusqu’au Cap de la Chèvre.

Spot dodo : Cap de la chèvre park4night

J6 – L’incroyable presqu’île de Crozon, notre coup de cœur !

Deuxième journée sur l’incroyable presqu’île de Crozon, nous en avons pris plein les yeux !

Direction l’ouest, en passant par la pointe de Dinan, l’immense plage de Kersiguénou, arrêt aux alignements de Lagatjar puis nous avons exploré plus en profondeur les alentours et la plage de Pen Hat.

Pour terminer cette belle journée, nous nous sommes baladés dans la ville de Camaret sur mer jusqu’à la tour de garde dessiné par Vauban pour défendre le port, ensuite nous avons longé la cote, et les fortifications qui protégeaient l’accès au port de Brest, jusqu’à la pointe des Espagnols d’où nous avons profité d’une belle vue sur Brest.

Cette réserve naturelle est un réel concentré de ce qu’il y a de plus beau en Bretagne ! Bref, nous avons déjà envie de revenir explorer davantage ce petit coin de paradis.

Un sentier côtier de 120 km (sentier des Douaniers) permet de faire le tour de l’île à pied, nous gardons dans un coin de notre tête cet itinéraire de rêve pour une future randonnée.

Nous recommandons le Fourn’île à Crozon, tout est bio et fait maison, une excellente boulangerie avec des produits bretons (évidemment) brioche, far, kouign-Amann… que nous avons dévalisé !

Temps de trajet : Cap de la chèvre – Pointe des Espagnols environ 1h en comptant les nombreux détours

➡ Spot dodo pointe des Espagnols (calme mais pas fou).

J7 – Côtes d’Armor : seuls au monde sur l’Ile Grande

Reliée au continent par un petit pont de pierre, l’île Grande est située au cœur de la côte de granit rose. Nous avons longé le sentier côtier pour faire le tour de l’île à vélo (environ 7 km, tout fait réalisable à pied), en passant par des marais, ports et nombreuses plages.

Autrefois, terre d’extraction du granit, l’île est en grande partie recouverte de petits cailloux. Nous avons croisé peu de monde pendant notre balade, en septembre, nous avons rapidement eux le sentiment d’être seuls au monde, sensation que nous adorons !

Temps de trajet : Pointe des Espagnols – Trèdrez-Locquémeau, environ 2h avec un arrêt pour les services et les courses

Spot dodo : Pleumeur Bodou, parking bétonné, à coté du village gaulois, arrêt autorisé 24h

J8 – L’incontournable côte de granit rose

Honnêtement, nous ne connaissions absolument pas l’existence de cette cote avant nos recherches sur la Bretagne. Évidement, nous avons très vite compris que c’était encore un must to do en Bretagne, un lieu presque unique au monde et les photos d’autres voyageurs nous ont clairement donné envie de venir voir ce petit coin de nos propres yeux !

La cote de granit rose s’étend environ sur 30km, la zone à ne pas rater est celle située entre Trégastel et Ploumanac’h.

Nous sommes partis en direction de l’Ile Renote (au nord de Trégastel), nous vous conseillons d’emprunter le sentier principal au bout duquel un beau point de vue sur la côte et sur le phare de Mean Ruz à Ploumanac’h (plus connu sous le nom de phare de la cote de granit rose) vous attend puis de longer la cote est pour rejoindre le parking, puisque cette ile est accessible uniquement à pied (environ 2km aller et retour).

Cette deuxième partie est moins fréquentée donc plus sauvage avec de très belles plages pour se poser afin d’observer ces rochers roses aux formes si particulières façonnés par l’érosion.

Ensuite, nous avons pris la direction de Ploumanac’h (élu village préféré des Français en 2015, on comprend pourquoi) puis vous pouvez rejoindre le sentier des douaniers (encore lui) ou le sentier côtier afin d’observer le phare de plus près, ses plages et son adorable petit port. Bref, nous avons adoré cette journée !

Temps de trajet : Trèdrez-Locquémeau -île Renote – Tréguier, environ 1h

Spot dodo : Tréguier parking au bord de l’eau Park4night, à deux minutes à pied du centre-ville au calme, nous étions une vingtaine de camping-cars encore une fois il y a du monde en Bretagne

J9 – Petits villages en pierre & point de vue vertigineux

Nous avions noté deux charmants villages à explorer sur notre passage Tréguier & Paimpol, au nord des côtes d’Armor.

Le premier vaut le détour rien que pour voir sa magnifique cathédrale Saint-Tugdual, ses belles maisons en granit et colombages. Le centre historique médiéval a gardé tout son charme.

Le second est intéressant pour son adorable petit port hyper photogénique et son agréable centre ville, nous y étions un jour de marché, il y régnait une très bonne ambiance !

Nous nous sommes arrêtés par hasard à l’épicerie Vivre, située en plein centre, la jolie devanture nous a attiré, quelle bonne idée, nous avons mangé de délicieux sandwiches avec des produits frais, bio et sélectionnés avec beaucoup de soin, tout ce qu’on aime. La limonade maison avec du sirop de rhubarbe était à tomber. Bref un incontournable !

Sur les conseils des propriétaires, nous avons été aux falaises de Plouah, les plus hautes de Bretagne, effectivement, c’est vertigineux, le sentier des falaises offre de beaux points de vue sur la côte sauvage. Malheureusement, nous y étions, un jour, gris et pluvieux, nous n’avons pas pu profiter de l’eau turquoise, nous reviendrons !

Temps de trajet : Tréguier – Saint Brieuc environ 1h

Spot dodo : Tréguier parking au bord de l’eau Park4night, à deux minutes à pied du centre-ville au calme, nous étions une vingtaine de camping-cars encore une fois il y a du monde en Bretagne

J10 – Côte d’Émeraude : Cap Fréhel et Fort La Latte

Nous attaquons notre exploration de la côte d’Émeraude qui s’étend du Cap Fréhel jusqu’à la Pointe du Grouin.

L’idéal est de relier ces deux incontournables en empruntant le sentier des Douanier (encore lui) qui permet de relier le Cap Fréhel et le Fort La Latte en longeant 5 km de côtes. C’est l’un des plus beaux itinéraires de randonnée de Bretagne, en plus de passer par deux sites emblématiques, il offre de très beaux points de vue. Vous pouvez garer votre véhicule au parking du Fort La Latte qui est gratuit.

Nous avons eu une journée très pluvieuse, nous avons dû faire une croix sur cette rando, nous avons seulement pu profiter d’une petite accalmie en fin de journée pour sortir. Nous avons tout de même été impressionnés par l’impressionnant phare du Cap Fréhel, qui se dresse fièrement face à la mer.

En revanche, nous avons eu la mauvaise surprise d’arriver devant les grilles fermées du Fort La Latte pour cause d’intempérie (en septembre !), nous pouvons que vous conseillez de vérifier les informations d’ouverture avant votre visite (pas comme nous)!

Temps de trajet : Saint Brieuc – Saint Cast le Guildo (à l’est du fort La Latte) environ 1h

Spot dodo : Saint Cast le Guildo port parking en hauteur au bord de l’eau Park4night

J11 – Dinan : cite médiévale

Dinan, encore un incontournable en Bretagne, même en visitant la ville en partie sous la pluie, nous avons adoré l’ambiance médiévale qui y règne. Des ruelles pavés, des maisons à pans de bois aux vieilles pierres et des remparts, on a l’impression de se balader à l’époque du Moyen Âge.

Grâce à la pluie nous avons découvert un petit musée gratuit et instructif sur l’histoire de la ville au sein de l’office du tourisme qui nous servit de refuge pendant une grosse averse (parking gratuit au pied du pont sur une grande prairie park4night à 10 minutes à pied du centre-ville, ça monte, et 5 minutes du port).

Nous avons mangé chez Miette, située en plein centre, pour manger un excellent burger et des gnocchis maisons. Nous n’en avons pas laissé une miette, la blague facile mais vraie !

Temps de trajet : Saint Cast le Guildo – Saint Suliac (environ 1h)

Spot dodo : Saint Suliac avec une vue sur le port Park4night

J12 – Saint-Malo : la cité corsaire & les huîtres de Cancale

Sans grande surprise, nous avons adoré Saint-Malo, en même temps, il faut être difficile pour ne pas apprécier de déambuler sur ses remparts, admirer ses impressionnantes fortifications et explorer son centre-ville où l’intégralité des habitations est en granit de Chausey, ce qui donne une belle unicité à la ville.

Un autre aspect que nous avons beaucoup apprécié, c’est de pouvoir visiter certaines îles uniquement accessibles à marée basse (îles du Grand-Bé et du Petit-Bé). Nous ferons un article détaillé sur cette ville que nous avons adoré ! (Parking gratuit derrière Intermarché, la promenade Rochebonne qui longe le front de mer permet de rejoindre les remparts en 20 minutes Park4night)

Nous avons ensuite été, nous promener dans le centre de Cancale puis nous avons emprunté le chemin qui longe la côte pour descendre vers le port. (Parking gratuit à côté du cimetière, à 5 minutes à pied du centre-ville Park4night)

Temps de trajet : Saint Suliac – Saint Broladre (Cherrueix) environ 1h en passant par Saint Malo et Cancale

Spot dodo : Saint Broladre (Cherrueix) à 500 mètres de la plage avec une vue au loin sur le Mont-Saint-Michel Park4night

J13 – Mont saint Michel : la merveille et nos astuces

Nous n’avions jamais été au Mont-Saint-Michel, nous souhaitions donc terminer en beauté notre séjour breton, évidemment, nous avons adoré. Nous vous donnons nos astuces pour profiter pleinement de votre visite !

  • Astuce 1 : La visite de l’abbaye du Mont-Saint-Michel est un incontournable, que vous soyez croyant ou non. L’entrée au Mont-Saint-Michel est gratuite, en revanche l’accès à l’abbaye et l’ensemble de ses salles accueillant du public est payant.
  • Astuce 2 :  Nous vous conseillons de réserver vos billets coupe file à l’avance, car c’est l’un des sites les plus visité de France, nous avons été surpris par le monde en septembre. Ce billet inclut une visite guidée d’environ 1h, nous l’avons découvert en arrivant sur le site.

Réservez votre billet en ligne

  • Astuce 3 : En arrivant pour éviter la foule qui stagne principalement dans la rue principale, celle qui regroupe tous les magasins. Nous vous conseillons de monter directement aux remparts après la porte principale (escalier sur votre droite) ou d’emprunter les escaliers à gauche juste après la poste.
  • Astuce 4 : Un spot pique-nique de rêve avec vue sur le Mont-Saint-Michel, mangez sur le pont piéton du barrage du Mont-Saint-Michel, située juste avant la passerelle d’accès au site. Achetez ou prévoyez votre pique-nique avant d’arriver au Mont-Saint-Michel, il n’y a pas vraiment de bon rapport/qualité prix. Il y a très peu d’espace libre pour manger sur le site.

Temps de trajet : Saint Broladre (Cherrueix) – Aire de stationnement Sougeal (au sud du Mont Saint Michel, temps de route 30 minutes

Spot dodo : Aire de stationnement Sougeal, très calme Park4night


J14 – Renne : son centre historique

Pour cette dernière journée de road trip nous avons fait un arrêt pour nous balader dans la ville de Renne que nous connaissions déjà. C’est toujours agréable de se balader dans une si jolie ville (nous consacrerons un article pour cette journée prochainement).

Temps de trajet : Aire de stationnement Sougeal – Rennes (environ 1h)

Spot dodo : Aire stationnement Crevin (au sud de Rennes) + services

J15 Retour

C’est parti pour 4h de route jusqu’à l’île d’Oléron où nous habitons en ce moment. À chaque fin de road trip, nous vidons bien tous nos réservoirs afin d’éviter l’eau stagnante dans nos cuves !

 

Où dormir gratuitement en Bretagne, nos astuces ?

Pour ceux qui nous suivent depuis longtemps, vous savez que nous avons voyagé plusieurs mois en camping-car en Europe, sur nos côtes françaises, les restrictions sont nombreuses en comparaison à d’autres pays (Italie, Grèce…). Par exemple, sur la presqu’île de Quiberon, nous n’avions jamais vu autant de panneaux d’interdiction de stationnement sur si peu de distance, et en plus, il y a des barrières de hauteur à l’entrée de la majorité des parkings…

La règle est la même partout en France, le camping sauvage est interdit, le stationnement est quant à lui toléré partout où les voitures ont le droit de stationner. Évidement, il est préférable de rester discret en évitant d’étaler tout son matériel de camping sur le parking « en mode coucou, on s’installe pour le mois » et en restant 24 à 48h maximum (certains parkings indiquent la durée autorisée dès l’entrée).

Nous vous rassurons, nous avons tout de même réussi à trouver de beaux spots « sauvages » en cherchant bien, nous avons même réussi à avoir quelques spots avec vues mer en s’éloignant des villes ou des lieux très touristiques !

Pour nos recherches de spots, nous utilisions la célèbre application Park4night, avec l’option payante (environ 2€/mois ou 10€ à l’année) nous pouvons ajouter des filtres à notre recherche, « note supérieure à 4/5 », « aire CC stat. gratuit », « aire de jeux » idéal pour occuper nos petits montres 😉

Nous complétons également nos recherches en essayant de repérer des parking éloignés de toute civilisation sur Google maps et en demandant aux autres voyageurs (c’est par ce biais que nous avons trouvé le parking juste à côté des alignements à Carnac) ou à des amis sur place.

Pour résumer pour stationner gratuitement en Bretagne, vous avez plusieurs options :

  • Les aires communales (de nombreuses mairies jouent le jeu), effectivement nous sommes souvent serrés comme des sardines, ce n’est pas du tout instagrammable, pour une nuit, c’est largement faisable. Par exemple, nous avons dormi sur l’aire à côté du Village Gaulois pour explorer la côte de granit rose, nous étions à 15 minutes à vélo de l’île grande et à 15 minutes en camping-car de Ploumanac’h, c’est juste parfait pour explorer ce coin très touristique ! Les services sont généralement gratuits, que demander de plus.
  • Les parkings autorisés aux voitures, sur ceux-là clairement, nous essayons de rester le plus discret possible, nous évitons les parkings trop proches de la route (nous aimons le calme), de restaurants surtout le week-end et des endroits très fréquentés pour ne pas gêner les autres automobilistes et surtout les locaux. Par exemple, sur la presqu’île de Crozon, le camping sauvage est interdit, quelques parking autorisent tout de même la présence de camping carriste pour 24h maximum. Nous vous conseillons de bien lire les derniers commentaires Park4night car les autorisations changent régulièrement.

Nos dernières astuces pour dormir en sauvage, nous vous conseillons de privilégier les emplacements éloignés des principaux points d’intérêt, l’avant ou l’arrière-saison (mai, juin et septembre) et de demander aux locaux si c’est possible de stationner pour une nuit !

Vous avez également de nombreux super camping avec des emplacements de rêve, des sanitaires dans lesquels vous pouvez prendre des douches avec un bon débit, et des aires de camping-car payantes avec un forfait journalier vraiment bas (le réseau Camping car park est top, nous l’avons énormément utilisé dans l’est de la France lors de nos premiers pas en tant que camping cariste !

Où se garer en journée en Bretagne ?

Pour stationner à la journée, nous avons globalement pu nous stationner gratuitement à proximité des principaux sites. Nous avons principalement utilisé Park4night pour chercher nos emplacements. Nous utilisons peu Google maps car il y a beaucoup de barrières sur les parkings en France, elles ne sont pas forcément indiquées sur cette application.

Lors d’une de nos premières sorties en camping-car à Biarritz, nous n’avons pas pu faire demi-tour au niveau de la barrière, la voie d’accès était trop étroite, donc nous avons du reculer sur plusieurs mètres en plein centre ville. Bref, maintenant, nous sommes vigilants.

Nous adorons ce mode de voyage donc nous essayons de gêner le moins possible fin de montrer que la cohabitation voitures et véhicules aménagés est possible sur les parkings et nous respectons les différentes interdictions.

Nous vous conseillons tout de même de bien lire les panneaux en arrivant ou de demander aux locaux ou aux commerçants. Par exemple, pour accéder à l’île Renote sur la côte de granit rose, le parking de l’aquarium est interdit aux camping-cars, hors saison nous sommes tolérés pour quelques heures. 

Où louer son van ou camping car en Bretagne ?

Nous vous conseillons de louer votre camping-car, van, fourgon aménage… entre particulier, en utilisant la plateforme Yescapa qui met en relation les locataires et les propriétaires. C’est une entreprise bordelaise, avec plus de 13’000 véhicules proposés vous trouverez forcément votre bonheur !

Pour notre part, nous avons utilisé cette plateforme pour tester plusieurs modèles de camping-car avant de choisir le nôtre. Nous avons toujours été satisfaits des différents véhicules et nous avons également eu plein de conseils des propriétaires qui prennent généralement vraiment le temps d’expliquer le fonctionnement du véhicule.

Le fonctionnement est très simple vous sélectionner votre ville de départ puis vos dates de voyage, ensuite la plateforme vous propose les véhicules disponibles. Ensuite, vous pouvez trier par prix, nombre de couchage, kilomètres illimités, voyage à l’étranger possible ou non…. Et le plus important selon nous, les commentaires des autres locataires, lire les différents retours nous donne plein d’informations (fiabilité de l’annonce, loueur arrangeant, disponible…) et nous rassure !

Une fois que vous avez trouvé votre bonheur du coté de votre véhicule, n’oubliez pas de bien vous équiper pour voyager l’esprit léger. Nous avons créé une liste avec tous nos accessoires indispensables en camping-car, certains devraient bien vous surprendre !

Notre bilan

Vous l’aurez certainement compris à la lecture de cet article, nous avons adoré notre séjour en Bretagne, si vous avez aimé autant que nous n’hésitez pas à déposer 5 étoiles ci-dessous. Nous en avons pris plein les mirettes ! Nous avons déjà hâte de revenir dans cette incroyable région, nous avons déjà plein de spots, que nous avons noté pour ce deuxième séjour breton !

Nous vous souhaitons un excellent séjour ! Nous vous remercions de nous avoir lus jusqu’au bout, n’hésitez pas à nous laisser un petit mot ci-dessous, ici ou sur notre Instagram et à poser toutes vos questions. Nous lisons tous vos messages et nous vous répondrons avec toujours autant de plaisir !

bretagne en camping car
bretagne en camping car
Donnez une note à cet article :
35 avis (4.9/5)
Partagez notre article
Facebook
Twitter
Pinterest
WhatsApp
Picture of Floriane
Floriane
Je m'appelle Floriane, aventurière et passionnée de voyages depuis mon plus jeune âge. J'aime plus que tout partager nos récits et astuces de voyage avec vous. Nous aimons les escapades courtes ainsi que les voyages longs. Ce blog est né après notre Tour du Monde en sac à dos. Nous avons également réalisé un tour d'Europe en famille.
Nos articles complémentaires

12 réponses

  1. Vos photos et votre itinéraire nous donne tellement envie de partir tout de suite en Bretagne ! Nous gardons votre article dans nos favoris pour notre roadtrip prévu au printemps.

  2. Super itinéraire que nous allons suivre pour nos vacances du 26 août au 11 septembre avec notre Ford Transit et notre petit bout de 2 ans, merci. Top tous les conseils, astuces…

  3. Coup de cœur partagé pour la ville de Vannes : on y a été et c’est une magnifique ville ! Merci pour votre article qui va nous aider à préparer un futur voyage 🙂

  4. Vos photos et votre itinéraire sont super ! Nous allons nous en inspirer fortement pour notre road trip familial de 15 jours pour cet été.

    1. Bonjour, merci pour votre adorable commentaire, nous avons vraiment à cœur de produire des contenus utiles et complets. C’est donc toujours avec beaucoup d’attention que nous lisons vos retours 🙂 Petite précision, nous y étions en septembre, il y aura certainement un peu plus de monde en plein été ! Bon road trip

  5. Super récit de votre road trip en Bretagne! J’ai adoré la partie sur la presqu’île de Crozon, un endroit que je connais bien et qui est effectivement magnifique. Continuer à nous inspirer avec de telles aventures!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.